Accueil > Développement Durable > Retour sur les actions menées > Le Conseil Municipal des Jeunes s’implique dans la préservation de la (...)

Le Conseil Municipal des Jeunes s’implique dans la préservation de la biodiversité

vendredi 11 mars 2011

Pourquoi cette action ?

L’accélération de l’érosion de la biodiversité* - ou diversité du vivant - est aujourd’hui scientifiquement avérée. Or, la biodiversité joue un rôle fondamental dans notre vie quotidienne : matières premières pour la construction et les vêtements, régulation du climat, composés pharmaceutiques, etc.

Alors que la préservation de la biodiversité constitue une des cinq finalités du Développement Durable tel que défini par la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010, la commune souhaite agir localement.

Ainsi, la « préservation de la biodiversité locale » est un des objectifs de la Charte de Développement Durable en cours de construction.
Parmi les actions existantes ou à venir pilotées par la Ville, nous pouvons trouver : le programme de diminution des produits phytosanitaires, la lutte contre les espèces envahissantes, les diverses études faunistiques et floristiques ou encore les actions d’éducation telle que celle menée avec le Conseil Municipal des Jeunes décrite ci-dessous.

La Ville a souhaité associer les jeunes et en faire des acteurs à part entière

En partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux d’Aquitaine (LPO), la commission Environnement-Développement Durable et Patrimoine du Conseil Municipal des Jeunes a donc participé à des ateliers.
- Le 2 mars dernier, ils ont suivi une conférence sur les oiseaux des parcs et jardins, puis sont sortis pour une observation sur le terrain.
- Une semaine plus tard, le 9 mars, les jeunes ont mis la main à la pâte et ont construit des nichoirs à mésanges.

- Photos dans la rubrique CMJ

A venir

- Les enfants vont bientôt participer à la fabrication de deux hôtels à insectes. Si nous connaissons tous les nichoirs à oiseaux, cet abri d’un nouveau genre est encore peu connu. Une idée farfelue ? Certainement pas ! L’hôtel est destiné à accueillir toutes sortes d’insectes tels que les coccinelles, abeilles solitaires, perce-oreilles, etc. Nous oublions à tort que tous ces insectes nous rendent d’innombrables services. Par exemple, ils aident les jardiniers à lutter contre les espèces nuisibles.
- L’installation dans la Ville des nichoirs et hôtels à insectes (date communiquée ultérieurement).
- L’aménagement d’un rond-point soucieux de la biodiversité : arbustes à baies apportant nourriture aux oiseaux, abris pour la faune…

* La biodiversité recouvre l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie (plantes, animaux, champignons, bactéries, virus…) ainsi que toutes les relations et interactions qui existent, d’une part, entre les organismes vivants eux-mêmes, d’autre part, entre ces organismes et leurs milieux de vie.